2015 : l'année idéale pour investir dans le neuf ?

Baisse du taux d'emprunt et Loi Pinel

2015-annee-pour-investir-dans-le-neuf.jpg

La construction de logements neufs a connu une période de crise ces 3 dernières années. En 2014, le nombre de chantiers a chuté de près de 10 %, soit un recul de 6 % par rapport à 2013. La loi Pinel, entrée en vigueur le 1er janvier 2015, les prix de l'immobilier et le faible taux d'emprunt enregistré actuellement, devraient favoriser l'investissement dans le neuf dès cette année.

Profiter de la loi Pinel pour investir dans le neuf

Avec le contexte actuel, une relance de l'investissement est attendue. Plusieurs facteurs comme la baisse du taux d'emprunt renforcée par certains dispositifs comme la loi Pinel peuvent constituer des arguments de force pouvant inciter les particuliers à investir dans le neuf dans les quartiers à fort potentiel. Successeur de la loi Duflot, le dispositif Pinel offre une réduction d'impôt importante pour l'investissement immobilier à but locatif. L'abattement fiscal est proportionnel à la durée d'engagement de location de l'habitation. Pour une durée de 6 ans, de 9 ans et de 12 ans, la réduction d'impôt est respectivement de 12 %, de 18 % et de 21 % de l'investissement immobilier à but locatif. L'habitation peut être louée à un membre de la famille ou à un proche ayant le même foyer fiscal sans pour autant priver son propriétaire des avantages de la loi Pinel.

Les limites pouvant freiner l'enthousiasme des investisseurs

Avec ce mécanisme du marché immobilier, les particuliers peuvent faire des acquisitions à des prix intéressants. Il faut cependant noter que les propriétaires sont soumis à certaines restrictions. L'immobilier acquis et soumis à la loi Pinel doit en effet, être loué 20 % moins cher le prix de location en vigueur sur le marché. La détaxation proprement dite est, quant à elle, plafonnée à 300 000 euros, ce montant etant le même quel que soit le type de logement. Se référant aux prévisions des marchés, il est inévitable que la hausse de l'investissement occasionne des augmentations de prix à moyen terme. L'investisseur qui achète un bien en 2015 ne sera probablement pas en mesure d'en acquérir un autre au terme des 6 ans de mise en location au regard de cette hausse des prix, encouragée par une demande locative stimulée par les loyers avantageux.

La fluctuation des prix, notamment dans l'immobilier oblige les investisseurs à réfléchir sur le long terme. L'année 2015 propose des circonstances optimales pour l'investissement immobilier. Les avantages immédiats de l'acquisition résident certes dans le non-paiement de frais de mutation, l'achat d'une habitation à un prix attractif, mais la réflexion doit aussi porter sur la finalité et la rentabilité future d'une telle opération.

Faîtes partager cette fiche pratique en l'envoyant à vos proches.

Ces autres pages peuvent également vous intéresser :